Vous avez sans doute entendu parler du « netlinking » si vous vous êtes un jour intéressé au référencement. En effet, le netlinking, tout comme le contenu et les aspects techniques d’un site web, est l’un des trois piliers qu’il faut améliorer pour placer un site en SEO.

Alors, voyons tout cela ensemble dans un seul article !

Qu’est-ce que le SEO, également connu sous le nom de référencement naturel ?

Pour récapituler, le SEO, souvent appelé  » Search Engine Optimization « , signifie  » optimisation pour les moteurs de recherche  » en français.

L’objectif est simple : placer un site web dans les résultats de recherche de Google en mettant en place une stratégie de ciblage des mots-clés réussie pour un site web.

Un plan de référencement réussi génère un trafic organique, constant et croissant, mais surtout : des visiteurs qualifiés !

En un mot, le SEO permet aux sites bénéficiaires d’être positionnés sur Google là où leurs prospects en ont besoin (mais aussi sur d’autres moteurs de recherche comme Bing, Yahoo, DuckduckGo, etc.)

Définition du netlinking

Passons maintenant au sujet de cet article : le netlinking !

Voici une petite histoire :

Jean, 45 ans, arrive à Paris pour la première fois, dans l’espoir de renouer avec de vieux copains. Dès son entrée, il est frappé par une révélation : « Putain ! On va certainement sortir ce soir, et il faut vraiment que je me fasse couper les cheveux ». Heureusement, l’un de ses copains travaille dans la mode et connaît bien les coiffeurs parisiens. Il lui suggère avec enthousiasme un coiffeur intitulé « Roi du cheveu », alors Jean lui fait confiance et s’y rend directement.

Dans ce cas, Jean représente Google. Google ne cherche pas à faire confiance à un coiffeur, mais à un certain nombre de sites web, qu’il classe ensuite dans ses résultats de recherche. Dans l’exemple précédent, le facteur de confiance était l’avis de l’ami de Jean, et Google, de son côté, prend en considération les « backlinks ».

Backlinks signifie « lien retour » en français, et il s’agit simplement d’un lien affiché sur une page d’un site tiers qui pointe vers une page de votre site. Votre site obtient alors un lien retour, dont Google tient compte pour déterminer l’autorité du site et, par conséquent, pour le classer dans ses résultats de recherche.

Qu’est-ce qu’un « bon lien retour » ?

Sur la base de la discussion ci-dessus, nous pouvons conclure qu’il suffit d’obtenir un grand nombre de backlinks pour maximiser son netlinking.

Oui et non.

En vérité, si Google considère les backlinks comme des recommandations, il prend également en compte la qualité et la pertinence du site « référent ».

Par conséquent, un bon backlink qui a vraiment de la valeur pour votre site sera celui qui répond aux critères suivants :

Similitude thématique avec votre site

  • Site produisant du trafic Google, si possible sur votre sujet
  • Site ayant un netlinking créé (différents domaines référents)
  • Site ayant un profil de liens solide (pas de sur-optimisation des backlinks, ancres, etc.)

Quel est l’effet du netlinking sur une campagne de référencement ?

Un plan de netlinking, lorsqu’il est combiné à une optimisation technique et éditoriale de haut niveau, peut littéralement améliorer vos résultats en termes de classements SEO obtenus et de trafic organique créé.

Une campagne de netlinking solide, comme une stratégie de contenu avancée, vous permet de cibler et d’optimiser les sites pour certains mots-clés.

Enfin, comme le maillage interne, le netlinking permet de délivrer du jus de référencement et, par conséquent, de gérer le pagerank des nombreuses pages d’un site.

Comment auditer votre Netlinking ?

Avant de mettre en place une démarche de netlinking pour augmenter l’autorité d’un site, il faut réaliser un inventaire complet.

Pour ce faire, plusieurs instruments sont accessibles, et divers aspects doivent être pris en compte. Faisons donc le tour de ce département !

Outils spécifiques au netlinking
En termes d’outils, les suivants sont les plus connus et les plus spécialisés dans l’analyse du netlinking :

  • Majestic Search Engine Optimization
  • Ahrefs
  • Moz

De manière générale, différentes technologies permettent d’examiner le netlinking de n’importe quel site, avec plus ou moins de précision et de pertinence.

Quelle que soit la méthode choisie, l’essentiel est d’étudier les sites cibles de fond en comble, et pas seulement les indicateurs d’autorité et de popularité qu’ils fournissent (TF, CF, DR, DA, PA…).

Les étapes de l’analyse des netlinks
En ce qui concerne l’étude approfondie, que faut-il examiner si l’on veut avoir une compréhension précise de la situation d’un site en matière de netlinking ?

Ces points peuvent être divisés en deux catégories :

  • L’analyse quantitative comprend le nombre de domaines référents, les backlinks et les indicateurs de popularité.
  • L’analyse qualitative : l’autorité des pages et des domaines référents, le profil d’ancrage de votre site et celui des domaines référents, la contextualisation de vos connexions, etc.

Comment mener une campagne de Netlinking ?

Maintenant que vous avez mémorisé les principes importants associés à une campagne de netlinking, voyons comment la mener à bien en suivant une série d’étapes de base :

Gardez à l’esprit que pour plus d’informations sur le lancement et l’administration d’une campagne de netlinking, consultez le document suivant

Développez votre stratégie de Netlinking.

Après avoir effectué l’évaluation complète du netlinking, vous devriez avoir déterminé les objectifs suivants que votre plan devra atteindre :

  • Thématisation des profils de liens
  • Désoptimisation/optimisation des profils d’ancrage
  • Expertise du domaine
  • Popularité du domaine (nombre de domaines référents)
  • Ensuite, en fonction de votre budget, vous pouvez estimer la quantité de backlinks mensuels qui seront construits, ainsi que les pages de destination et les mots-clés qui seront poussés vers le haut dans les SERPs.
  • Identifier et évaluer les domaines de référence probables
    Si vous vous en tenez à la technique précédente, vous devriez être en mesure d’identifier exactement les sites dont vous avez besoin pour votre campagne. Après cela, vous pouvez commencer à rechercher des sources d’approvisionnement !
  • Vous pouvez le faire par le biais de diverses méthodes, que nous décrirons dans la partie « 3 stratégies pour obtenir des backlinks » de cet essai.
  • Contactez les webmasters.

Une fois que vous avez dressé une liste de domaines référents potentiels, il ne vous reste plus qu’à contacter leurs propriétaires pour en savoir plus :

  • La durée de vie du lien retour
  • L’emplacement du lien sur le site web
  • Si un relais est prévu ou non pour le site.
  • Les ancres acceptées par le site
  • Les directives générales d’écriture
  • La possibilité ou l’impossibilité d’inclure plusieurs liens dans un article
  • Possibilité ou non d’ajouter un lien retour à une page déjà indexée.
  • Le coût d’un backlink, avec ou sans rédaction.
  • Lorsque tous ces éléments sont évidents, vous pouvez établir des backlinks en fonction de la page de destination prévue, de l’ancre, etc.
  • Gardez un œil sur les backlinks et suivez leur progression.


Toutefois, votre tâche ne s’arrête pas là ! Une fois l’hyperlien placé sur le site, vous devez avoir le réflexe de vérifier les points suivants :

  • Le maillage de la page référente du site.
  • L’indexation de la page de référence par Google
  • Le contexte de l’hyperlien (texte autour)
  • Le respect de la commande (ancre, etc.)
  • L’éventuel attribut nofollow du lien

Trois méthodes pour obtenir des backlinks :

Maintenant que vous disposez de tous les outils nécessaires pour mener une campagne de netlinking efficace, la question  » Comment trouver des backlinks pertinents ?  » reste sans réponse.

Voici trois réponses possibles :

L’achat de liens

Clairement l’alternative la plus établie en France, l’achat de liens, notamment via des plateformes spécialisées, permet d’obtenir rapidement des backlinks thématisés et organisés selon vos préférences.

Même si Google met en garde contre l’achat de backlinks et considère qu’il s’agit d’une violation de ses règles de conduite, il est évident que l’achat de backlinks peut toujours être bénéfique pour les sites destinataires.

L’échange de liens

L’échange de liens, une stratégie utilisée avant les améliorations anti-spam de Google, peut encore porter ses fruits s’il est effectué de manière triangulaire ou naturelle.

Le « link baiting » est une pratique qui consiste à inciter les gens à faire de la publicité.
C’est la seule stratégie que Google recommande : le link baiting, ou « appât à liens ».

Il s’agit de fournir un contenu tellement fantastique que d’autres sites le partageront automatiquement. En théorie, c’est incroyablement noble, mais en réalité, ce phénomène est assez rare.

C’est pourquoi il est toujours vital de veiller à maximiser la qualité et la valeur de ses textes tout en gardant à l’esprit une stratégie de netlinking claire si l’on souhaite se classer aussi rapidement que possible.

En bref, faut-il se concentrer sur la création de liens ou sur l’appât de liens ?
Si vous pouvez obtenir des backlinks de haute qualité d’une manière tout à fait naturelle, tant mieux ! Mais je ne pense pas que ce soit le cas, car vous ne seriez pas en train de lire cet essai si c’était le cas.

De plus, sans développement de liens, vous n’avez aucune influence sur le netlinking de votre site, puisque tout est à la merci des sites qui vous citent organiquement.

Par conséquent, un plan de link-building bien pensé vous permet d’agir sur divers éléments qui ont un impact direct sur son efficacité (ancres, thématisation, etc.).

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.